Les jardins de la belle

Depuis 1986, Annick Pineau, Jean-Jacques Pineau et Guy Lacaze sommes associés en GAEC (Groupement Agricole d'Exploitation en Commun) pour initier et développer la production de légumes sur une ferme familiale du Sud des Deux-Sèvres, en Pays Mellois, au cœur du Poitou-Charentes.

 

Nous poursuivons notre développement en pratiquant l' "agriculture intégrée" dont l'objectif est de produire de façon économiquement viable des légumes de bonne qualité, respectueux de l'environnement et de la santé.

La production intégrée utilise les méthodes de l'agriculture raisonnée, mais aussi les techniques alternatives comme la lutte biologique.

Nos pratiques visent à utiliser peu d'intrants, en permettant d'assurer le respect des sols, la santé de nos plantes et la qualité des légumes (traçabilité, sécurité et qualité alimentaire).

Nous sommes membre du réseau de fermes de références ECOPHYTO en Poitou-Charentes, visant à mettre en oeuvre et expérimenter des systèmes de cultures économes en produits phytosanitaires.

Nous ne mettons en œuvre aucun O.G.M.


 

Nous commercialisons nos produits sous le nom "Les jardins de la Belle", en référence à la rivière, La Belle, qui traverse nos cultures.

Nous sommes producteurs et nous mettons nous-mêmes en marché nos légumes auprès de centrales d'achat et de grossistes.

Plus de 50%  sont vendus en Poitou-Charentes

Grâce à notre proximité, nos clients régionaux sont assurés d'un approvisionnement local et quotidien en légumes :

       -  de saison,
       -  en direct de notre production,
       -  qui ont peu voyagé.

Pour certains nous pouvons apposer le logo " je mange LOCAL® ".

L'autre moitié de notre récolte est ensuite destinée essentiellement au "grand ouest" : Pays de Loire, Bretagne et Normandie.


Notre activité génère l'emploi de 5 à 35 personnes, issues de notre proche environnement, ce qui représente l'équivalent de 15 personnes à temps plein sur l'année.



Les caractéristiques agronomiques et climatiques de notre région d'une part, nos goûts personnels d'autre part, nous ont orienté vers la culture d'aubergines, de poivrons, de concombres et de salades.

 

Les aubergines et les poivrons représentent 80% de notre production globale.

 

Ces légumes, d'origine méditerranéenne, sont toujours en croissance dans nos habitudes alimentaires. Associés aux plaisirs de l'été, ils sont facteurs de santé et entrent dans de multiples compositions culinaires, traditionnelles ou contemporaines, telles que celles du régime crétois.